Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Prieur (1914-2016)

Jean Prieur (1914-2016)

Jean Prieur a étudié les doctrines ésotériques et les phénomènes paranormaux à la fois en tant qu'historien et philosophe.


Don de voyance.

Publié par Jean Prieur sur 3 Septembre 2005, 23:00pm

Catégories : #Informations - Questions-Réponses

Stéphane, d' Orthez :

" Deux personnes que j' ai rencontrés m’ont dit que j' avais un don. Moi, je n' y crois pas ; qu'en pensez vous ? "

Jean Prieur:

Que ce soit un don ou des prédispositions, sachez que vous entrez dans un domaine très fragile. La frontière est très floue entre le réel et l'irréel et souvent seul le fait de croire peut éclairer. Mais, si certaines personnes vous disent que vous avez un don, il serait dommage de ne pas le vérifier par vous même en tentant de le faire évoluer. Certains ont en effet plus d'aptitudes (et sensibilité) que d'autres. Comme les sportifs qui ont des prédispositions physiques, vous pouvez avoir des prédispositions psychiques qu'il serait dommage de ne pas contrôler.

Mais, attention, au contraire des sportifs, n'essayez pas d'en tirer un quelconque profit ou intérêt, et surtout ayez l'humilité de ne pas vous prendre pour un surhomme à cause de ce don. Beaucoup se sont brûlé les ailes par trop de cupidité et vanité dans ce domaine.

Vous vous dites sceptique. Sachez qu'il n'y pas pire que le doute: tranchez une bonne fois pour toutes.

Avant tout, réfléchissez honnêtement sur vous-même. Demandez vous comment vous réagiriez si effectivement vous êtes doué. Soyez lucide face à vos comportements éventuels en cas de succès. Si vous voyez votre propre intérêt, si vous ne vous sentez pas une âme altruiste: laissez tomber. Par contre, si vous vous sentez assez fort, intellectuellement et psychiquement, pour basculer votre vie dans l'ésotérisme et si vous pensez que vous pouvez apportez un plus à votre prochain par ce biais: tentez ce sacerdoce.

De nombreux voyants vous diront qu'il faut être sacrément solide. La quantité impressionnante de questions qu’ils reçoivent est malheureusement composer aux trois quarts de demandes totalement inintéressantes (: "dois-je me refaire le nez"), souvent égoïste (:"vais-je avoir mon augmentation"), voir malfaisant (:"quand est-ce que mon mari va mourir, l'héritage sera t-il en ma faveur") quand ce n'est pas un manque de respect (:"Décrivez moi physiquement, que je voie si vous avez un vrai don"). De plus, c'est fou ce que le fait de parler de Dieu, de vouloir aider son prochain, échanger ses connaissances ésotériques ... peut donner comme réactions négatives aux gens. Non seulement ils mélangent tout (confondent voyance et astrologie, par exemple) mais en plus ils deviennent hargneux dès qu'on leur fait comprendre qu'ils sont sur un mauvais chemin. Finalement, Il ne faudrait contrarier personne... Mais ce n'est pas avec des béni-oui-oui que l'homme et la société évoluent...

Bonne chance et surtout bonne décision (car comme votre vie, elle ne vous appartient qu'à vous seul).

Réponse de Stéphane, d'Orthez :

Bonjour et merci d' avoir répondu à ma question... il y a un changement qui se fait progressivement en moi, c' est à dire, je ne sais pas pour quel raison, mais je deviens de plus en plus croyant. Je me mets à penser à Dieu, chose qui m' était impossible auparavant. J' arrive à bien discerner le bien du mal, et si vraiment en moi existe ce don, il est sûr qu'il vient de Dieu, car j'ai l' envie de faire du bien autour de moi d' essayer de rendre le moral aux gens que je connais qui ne vont pas très bien.
Certaine personnes que je rencontre m' ont l' air comme transparentes. J' arrive, sans le chercher, à savoir comment elles vont et à voir leurs problèmes. C' est très bizarre parfois je sais ce qu'elles vont dire avant qu'elles parlent. Dans mon entourage, je connais une personne qui souffre du dos, j'ai comme la conviction qu' en posant mes mains sur son dos elle irait mieux, mais je pense que si je le faisais elle me prendrait pour un fou. Il m' est impossible de parler de cela aux gens que je connais. Quelle serait leur réaction ? Mon entourage vit dans un monde rationnel, et parler de ces choses-là n'est pas possible.
Il faut savoir qu'il y a 6 ans, j' ai tenté de mettre fin à ma vie, car j' étais désespéré à cause d' une fille qui m' a quitté. J' ai vraiment eu beaucoup de mal à remonter la pente, il m' arrive parfois encore de rêver d' elle et cela est dur quand je me réveille. Mais pour quelle raison maintenant, mes rêves à son sujet son différents ? Avant dans mes rêves, elle me chassait et était horrible en paroles avec moi et je pleurais, ce qui parfois me réveillait, car je pleurais réellement. Maintenant dans mes rêves, c' est moi qui ai pitié d' elle et qui lui dis qu'elle peut revenir avec moi, que je m' occuperai d' elle. Bizarre, c' est venu en même temps que tout le reste, le renforcement en la croyance de Dieu, la vision différente que j' ai des gens.
Voila , je ne sais pas si cela a un rapport avec tout le reste, mais je le dis, je ne demande rien, ou bien si: votre opinion.
Ma devise maintenant est paix en moi, je vous salue.


Jean Prieur:

Cher Stéphane, vous avez raison. La meilleur façon de vivre est d'être en paix avec soi-même. Pour cela, les épreuves que vous avez vécues ces dernières années se révèlent maintenant bénéfiques car vous avez su, avec l'aide de Dieu, les surmonter.
Dorénavant, les rêves perturbants que vous faisiez à propos de votre ancienne petite amie, se sont sublimés en vous montrant supérieur à elle et à sa méchanceté. Ce que vous rêvez depuis, montre que vous lui avez pardonné, que c'est du passé.
Et vous avez raison de penser que votre tentative de suicide puisse être liée aux métamorphosent qui s'opèrent en vous ? j'ai souvent constaté que de nombreux dons (de prédiction, entre autre) arrivaient après une grande épreuve où souvent l'on risquait sa vie. Dans l'Au-delà, on a sûrement voulu vous faire un cadeau pour que vous preniez conscience de l'importance de votre vie sur cette terre (à la fois pour vous et votre entourage).
Continuez à aider les autres et surtout restez humble avec votre don, et ne le révélez qu'aux personnes que vous pensez suffisamment spirituellement évoluées. Comme je vous le disais, la dernière fois, les gens peuvent très vite vous faire du mal si on les bouscule dans leur petite croyance superstitieuse ou dans leur ignorance savamment entretenue. Même si on ne cherche que leur bien.
Vous évoluez vers la lumière avec le meilleur des guides: Dieu. Profitez du cadeau qui vous est fait en faisant de votre vie un chef d'œuvre.

Message de Pierre, de Strasbourg :

" Il m'est arrivé environ une trentaine de fois une forme de voyance auditive (cela s’appelle " clairaudience ") ; au début j'ai pensé que j'étais peut-être un peu "dérangé" seulement j'ai été par la suite stupéfait car ce que j'entendais (fracas, accident etc... ou parfois clair audience très complexe et très longue comme des morceaux musicaux inconnus) se reproduit par la suite en réalité (le lendemain en général.)
Ceci se déclenche selon une position corporelle précise (à savoir en général à la seconde même où je m'allonge le soir).
Seulement ceci ne s'est plus reproduit depuis un moment et j'aimerais pouvoir exploiter ce don. Quel conseil donneriez vous pour l’avoir à nouveau ?
J'étais tellement stupéfait de prévoir des choses par ces bruits, paroles et autres que j'entendais, que je tiens à maîtriser ceci pour aider les autres (gratuitement)."

Jean Prieur: 

Les phénomènes spontanés par définition (même s'il se succèdent un temps) ne sont pas contrôlables. C'est un domaine trop fragile sur lequel on ne peut rien construire.
De plus, les prémonitions ne servent à rien. Car dans la majeure partie des cas, on ne peut pas les empêcher. Si, vos prémonitions sonores ne se manifestent plus, ce n'est que mieux. Cela vous permet de comprendre l'incroyable versatilité ingérable de ces manifestations et qu’il vaut mieux ne pas chercher à les exploiter. La tentation de se faire payer est souvent insidieusement très forte, et il est loin d'être prouvé que d'annoncer des faits certainement inchangeables puisse aider quelqu'un.

En cas de problème (si l'on croit en Dieu, bien sûr) le mieux est de remettre les choses, les personnes et les circonstances dans l'Ordre Divin.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents